Se connecter pour vérifier ses messages privésProfil
Livre du Savoir
Livre de l'Histoire

IndexPortailFAQMembresRechercherS’enregistrerConnexion
Navigation
    Port Nord Tintania Ouest Centre Est Alentours Sud Plan
  • Fermer

  • Nuit de Taverne (Libre)

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Le Centre :: L'auberge des Quatre Fossettes
    << Sujet précédent :: Sujet suivant >>  
    Auteur Message
    Ilidlin
    Responsable de la guilde des Marchands
    Responsable de la guilde des Marchands

    Hors ligne

    Inscrit le: 13 Mai 2009
    Messages: 406
    Points d'xp:
    Age: 32 ans
    Race: Humaine
    Force: 9
    Dextérité: 13+2
    Constitution: 9
    Intelligence: 14
    Sagesse: 6
    Charisme: 10
    Point(s): 14

    MessagePosté le: 01/06/2011 16:36:57    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Ilidlin se baladait tranquillement dans les rues Lesniennes, savourant un air frais sur sa peau et un rayon de soleil lui réchauffant les fossettes. Le soleil ne tarderait pas à se coucher, et ce serait l'heure ou les petits enfants iraient se coucher en craignant de tomber sur le grand méchant Magicien ou sur un clerc pervers. Ou sur des brutes appelées "Soldats". Ces trois engeances étaient à craindre pour tout les gens honnêtes et bien pensant, et Ilidlin put se réjouir qu'il resta une lueur d'espoir en ce monde de violence et d'hypocrisie, incarnée par la belle et grandissime guilde des voleurs/marchands. Sans quelques personnes se tenant à des principes honnêtes basés sur la sympathie et l'amour du prochain, Iwy n'aurait pu que sombrer dans le chaos qu'attire les brutes, les magos ou les croyants.
    Le ménestrel se demandait d'ailleurs comment une personne saine d'esprit pouvait envisager une carrière dans ce genre de domaine. Et il englobait d'ailleurs aussi les politicos. Bon, certes, les clercs avaient tout de même une légère utilité : Leurs soins évitaient les catastrophes, de temps en temps. Mais sinon, dès qu'il essayaient d'expliquer leurs croyances inutiles, la, vraiment, Ilidlin avait l'impression de mourir d'ennui. Les politiciens, avec leur insatiable besoin de bonheur matériel, ne valaient pas mieux. Toujours à essayer de dominer son prochain... Quelle utilité ? Le vrai bonheur était dans la liberté, dans le défi, pas dans les flatteries et l'argent. Les magiciens étaient encore pires. Toujours à prôner la supériorité de leur intelligence sur celle des autres, mais incapable de soulever plus lourd qu'une cruche en procelaine. Certes utile était la philosophie, mais il ne fallait pas dénier l'apport d'un travail physique ; Un esprit sain dans un corps sain comme aurait dit l'autre. Enfin, les guerriers, eux, tombaient dans l'excès inverse. A trop écouter leurs supérieurs, ils en oubliaient de penser par eux-mêmes. Méprisables créatures.

    Ilidlin se mit à sourire du cynisme et du mépris exagéré de ses pensées. Macha aurait probablement appréciée un tel discours.
    Il fut prit d'une envie soudaine, et bifurqua dans les rues pour se retrouver quelques minutes plus tard devant l'auberge des quatres fossettes ou il venait souvent. Il commanda une bonne chopine au tavernier, et en vida la moitié en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
    Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas amusé : Il était temps de reprendre de l'exercice. Il se leva après avoir fini sa chope et avoir commandé un deuxième tour.


    -Messieurs et messieurs, déclara-t-il. J'ai une annonce à faire. Vous écoutez à ce moment même un homme rongé par l'ennui : J'attends que l'un de vous me défie à un quelconque jeu d'adresse, de ruse ou quoi que ce soit d'autre. Bien sur, si vous triomphez de moi, il y en aura pour votre argent.

    Il regarda tout les poivrots attablés avec un sourire avenant.

    - Des volontaires ? Je précise que la force pure ne m'intéresse pas : Je juge cela trop peu noble. Allons, qui alors ?

    Attendant des réponses, il prit un air confiant et bourra sa pipe.
    _________________
    Le savoir, c'est le pouvoir. Gardez-le bien !

    Spécialité : Vol.


    Ilidlin dans sa jeunesse

    ...Guilde des voleurs...
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 01/06/2011 16:36:57    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Heur
    Guilde des Mages

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Aoû 2010
    Messages: 11
    Age: 22
    Race: Halfelin
    Force: 5
    Dextérité: 13
    Constitution: 5
    Intelligence: 9
    Sagesse: 8
    Charisme: 10
    Point(s): 9

    MessagePosté le: 03/06/2011 22:56:16    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Heur, qui se battait contre la soif, armé d'une bière, ne put que se retourner quand cet humain d'une trentaine d'année lança son défi. Les quelques clients qui étaient là semblaient attendre que quelqu'un réponde à l'invitation du jeune homme. Heur rit sous cape en réfléchissant à ses terrains de prédilection. Visiblement son adversaire potentiel jugeait lui aussi que la force brute ne mettait pas tant les sens en alerte que la ruse ou la dextérité. Peut-être seraient-ils à armes égales. Heur attendit néanmoins qu'un volontaire tente sa chance, afin de pouvoir juger du talent de cet homme rongé par l'ennui. Ainsi le jeune Halfelin attendit quelques longues minutes, réfléchissant à ce que voulait exactement cet humain tirant lentement sur sa pipe. Heur joua distraitement avec sa chope avant d'en vider le contenu. Il regarda de nouveau les clients, qui le firent songer à des veaux attendant du foin... Puis, comprenant que nul n'agirait, il ne put s'empêcher de railler à la cantonade :

    Brave gens, vous êtes visiblement bien trop occuper à tremper vos vêtements pour relever le défi que lance cet homme. C'est ma foi fort grossier de votre part! Alors un half'lin s'occupera de le faire... 'faut bien savoir s'amuser parfois... Alors mon gars? J'me nomme Heur. Oublie d'suite les jeux d'mots qu'tu pourrais faire d'sus, j'apprécierais qu'si ils sont drôles. Quand à c'foutu défi j'avoue pas bien saisir d'quoi il s'agit... Comme qui dirait un concours d'plusieurs épreuves ou juste une seule comme ça? Dis moi à quoi qu'tu penserais et j'te dirais si j'le fais ou pas.

    Heur toisait son adversaire tout en observant la réaction des clients. Ils semblaient amusés. Le halfelin espérait ne pas s'être trop mit dans les ennuis... Mais il sourit de ce sourire assumé que peu osent afficher, le sourire joyeux du bon joueur, prêt à perdre avec humour. Puis il fit un discret signe de tête à Idillin, lui demandant par ce geste ce qu'il en pensait.
    _________________
    Magie maitrisée :

    Télékinésie I
    Illusion I
    Revenir en haut
    Simon
    Assistant de la guilde des Marchands

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Nov 2008
    Messages: 1 519
    Points d'xp:
    Age: 17
    Race: Humain
    Métier: Commerçant
    Force: 6
    Dextérité: 14
    Constitution: 7
    Intelligence: 9
    Sagesse: 9
    Charisme: 9
    Point(s): 8
    Fiche: URL
    Mémoire: URL

    MessagePosté le: 07/06/2011 08:59:55    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Voilà quelques jours déjà que Simon avait repéré ce curieux bout de papier où étaient griffonnées certaines informations. En lisant ces quelques mots, le jeune homme avait tout de suite songé au responsable de guilde : Ilidlin. Ses soupçons étaient fondés selon lui, Ilidlin avait toujours eu un comportement louche. De plus, les relations qu’il entretenait avec Macha ne semblaient pas être celles que l’on aurait attendues d’un adjoint envers son supérieur. En effet, l’homme que Simon avait donc décidé de pister n’avait pas l’air d’apprécier la hiérarchie. Le jeune commerçant connaissait le caractère de Macha – ils s’étaient retrouvés tous deux accrochés à un poteau dans une tente dans un univers inconnu quelques mois plus tôt et en avait tiré certaines conclusions – et jugeait étrange le comportement de l’homme vis-à-vis de celle-ci. Macha n’aimait pas se faire marcher sur les pieds et cet Ilidlin ne paraissait pourtant pas manquer d’audace face à elle.

    Le billet mentionnait une « opération » qui aurait lieu ce soir-là à l’auberge des Quatre Fossettes. Du moins, Simon avait pensé à celle-ci puisqu’aucun autre établissement du genre n’avait encore été érigé pour l’instant. Le jeune homme était bien placé pour le savoir. Assistant de la guilde des marchands, il avait accès aux registres regroupant l’ensemble des activités commerciales qu’Iwy proposait. Il connaissait plus ou moins le nom de chacune des personnes qui tenaient telle ou telle échoppe, boutique, ou tout autre lieu où de l’argent transitait. Du moins, où des activités licites avaient lieu. Bref, il n’y avait qu’une seule auberge dans la ville de Lesnie.

    De plus, le fameux message demandait de l’aide et de venir à plusieurs. Simon avait donc pensé à un éventuel trafic de marchandises, ou bien peut-être même de la contrefaçon quelconque qui mériterait que la guilde des marchands la décèle. Partir seul enquêter avait été un choix, quelque peu forcé par les circonstances. Prévenir Macha aurait été beaucoup trop dangereux. Si ses soupçons n’étaient pas avérés, la maîtresse de guilde n’apprécierait certainement pas de se faire déranger pour des broutilles d’adolescent paranoïaque. Il fallait aussi prendre en compte qu’Ilidlin était son supérieur hiérarchique direct, ce qui aggraverait la situation du jeune homme si des problèmes étaient engendrés. Bien sûr, Simon avait pensé à Graeger, le détective privé d’Iwy avec qui il avait vécu plusieurs péripéties. Cependant, mêler la guilde des clercs était trop risqué au goût de l’adolescent, ébruiter trop l’affaire qui n’en était peut-être pas une pourrait avoir certaines conséquences malheureuses.

    C’est donc piqué par l’envie d’en savoir plus et désireux de savoir si oui ou non Ilidlin était plongé dans une magouille quelconque que le jeune commerçant de seize ans désormais se dirigeait pour la première fois de sa vie vers une auberge. Après pratiquement trois années vécues sur l’île-continent, les Quatre Fossettes dont il avait entendu plusieurs fois parler se dressait devant lui.

    Le toit de chaume et le jardin donnaient une impression chaleureuse et Simon s’étonnait que quelqu’un puisse choisir un tel endroit pour exercer ses méfaits. Mais d’un autre côté, un cadre si parfait pourrait être un bon choix pour barrer la route à tous soupçons. Alors, l’assistant de guilde poussa la porte, l’assistant qui pistait son responsable.

    L’intérieur du bâtiment était de pierre et de bois, le tout meublé de chaises et de fauteuils sans doute confortables. L’atmosphère enfumée par les clients nombreux en ce début de soirée rendait le tout moins agréable pour le jeune homme, peu habitué à ces odeurs désagréables.

    Mais alors qu’il se dirigeait vers le comptoir pour tenter de repérer sa cible et paraître le plus normal possible au cas où il se fasse repérer, quelqu’un le héla. C’était raté.

    _________________
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Ilidlin
    Responsable de la guilde des Marchands
    Responsable de la guilde des Marchands

    Hors ligne

    Inscrit le: 13 Mai 2009
    Messages: 406
    Points d'xp:
    Age: 32 ans
    Race: Humaine
    Force: 9
    Dextérité: 13+2
    Constitution: 9
    Intelligence: 14
    Sagesse: 6
    Charisme: 10
    Point(s): 14

    MessagePosté le: 12/06/2011 10:39:43    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Evidemment, Ilidlin s'attendait à ce qu'il y ait peu de volontaires après qu'il ait mis de coté les épreuves de force, même si ce n'aurait pas été une surprise de voir un soûlard se lever et lui demander un bras de fer malgré cela. Mais même au bras de fer, il n'y avait pas que la ruse.
    Mais qu'il n'y en ait aucun, cela, il ne s'y attendait pas. Les gens ne devaient pas encore être assez imbibés pour écouter leur orgueil ou leur appât du gain. Tel était la triste réalité : Les gens n'aimaient pas le défi dès le moment que cela pouvait avoir rapport avec leur argent ou leur honneur. Connaissant le mode de vie des piliers de comptoir, Ilidlin savait qu'une défaite dans un défi signifierait pour eux au moins un mois de raillerie de la part de leurs congénères. *Tous des pleutres*, pensa Ilidlin. Il allait se rasseoir, quand enfin une personne daigna se lever. Ce qui, vu que la dite personne était un halfelin, ne lui fit pas gagner beaucoup en grandeur physique, mais beaucoup en grandeur morale aux yeux du second de Macha.


    Brave gens, vous êtes visiblement bien trop occuper à tremper vos vêtements pour relever le défi que lance cet homme. C'est ma foi fort grossier de votre part! Alors un half'lin s'occupera de le faire... 'faut bien savoir s'amuser parfois... Alors mon gars? J'me nomme Heur. Oublie d'suite les jeux d'mots qu'tu pourrais faire d'sus, j'apprécierais qu'si ils sont drôles. Quand à c'foutu défi j'avoue pas bien saisir d'quoi il s'agit... Comme qui dirait un concours d'plusieurs épreuves ou juste une seule comme ça? Dis moi à quoi qu'tu penserais et j'te dirais si j'le fais ou pas.

    Ilidlin fut impressionné par le culot du halfelin, bien que ce soit un signe distinctif de ces êtres. Là, il venait d'insulter explicitement toute les autres personnes dans la taverne. S'il y avait quelques sourires amusés, Ilidlin était certains de déceler une certaine animosité soudaine. Mais qu'ainsi soit-il. Le petit personnage devait être bien sûr de lui. Il fit un léger geste de la tête, comme s'il voulait demander à Ilidlin de rentrer dans son jeu. * Rêve toujours mon coco *, pensa ce dernier à part lui. La situation était bien trop cocasse pour qu'il aide le halfelin.
    Alors qu'il allait répondre, un mouvement des yeux lui fit voir une petite tête blonde qu'il connaissait fort bien. Mais que faisait le jeune assistant assis ici dans une taverne, alors qu'il avait toujours été loin du vice et de la débauche ? Le ménestrel comptait bien régler cela tout de suite. En même temps que le cas d'Heur.

    - Messire Heur, je vous trouve plein d'audace, une qualité que je sais apprécier à sa juste valeur ! A vrai dire je n'avais pas d'idée précise de ce que nous pourrions faire comme épreuve. Mais une tête que je connais bien vient de me donner une idée !

    Ilidlin se tourna vers Simon.

    - Simon ! Que fais tu là, mon cher ami !

    Le ménestrel s'adressa, sans lui laisser le temps de répondre, à nouveau à Heur.

    - Voici un jeune ami de moi-même. Lui d'habitude innocent au possible, et je vous prie messieurs dames d'applaudir ce trait de caractère, doit passer une de ses premières soirées dans une taverne. N'est-ce pas magnifique ?! D'ou l'idée de la première épreuve, cher Halfelin, qui devrait tout de suite apprendre à mon ami quel est l'état requis pour trainer dans une taverne. Je vous propose un jeu de rapidité. Cela se joue à deux, mais nous changerons d'adversaires à chaque manche. C'est le jeu de la main volante. Cela vous convient-il ? Et chaque manche perdue vaudra au perdant l'obligation de boire une demi chope de cette magnifique bière que nous pouvons goûter ici, pour corser le jeu. Le perdant paye la tournée aux gagnants.

    Alors qu'Heur s'apprêtait à répondre, Ilidlin se dirigea vers Simon avec un sourire narquois. Arrivé prêt de lui, il lui chuchota "Tu ne peut pas te défiler, là, ou jamais tu ne sera considéré comme un homme. Tout le monde te regarde*, puis commença à le tirer vers la table ou se déroulerait le défi.

    [HRP : Le jeu de la main volante consiste à ce que chaque participant tende son bras à l'horizontal pour placer son poing contre celui de l'autre en face. L'un est désigné et à deux minute pour toucher le haut de la main de l'adversaire avant que celui-ci en retire sa propre main. A chaque fois qu'il rate, les deux mains sont replacés l'une contre l'autre. On compte le nombre de touches à la fin du temps imparti. Puis on échange les rôles. Celui qui comptabilise le meilleur score gagne la manche. Si ce jeu vous va, on discuteras par MP ou sur la shoot de comment déterminer le gagnant aux dés. Je vous laisse déjà répondre, et si tout va bien, on commence le jeu à mon prochain tour de post ]
    _________________
    Le savoir, c'est le pouvoir. Gardez-le bien !

    Spécialité : Vol.


    Ilidlin dans sa jeunesse

    ...Guilde des voleurs...
    Revenir en haut
    Heur
    Guilde des Mages

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Aoû 2010
    Messages: 11
    Age: 22
    Race: Halfelin
    Force: 5
    Dextérité: 13
    Constitution: 5
    Intelligence: 9
    Sagesse: 8
    Charisme: 10
    Point(s): 9

    MessagePosté le: 13/06/2011 18:36:32    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Heur qui entamait à peine sa première chope songea alors à ce jeu... Il y jouait, dans le temps, avec Garry... La main volante... Là d'où il venait, Heur avait connu ce jeu sous le nom de brise-phalange : les règles qu'il connaissait consistait en fait à frapper la main de l'autre sans desserrer le poing, articulations contre articulations. La main volante ne devrait pas lui poser de problème, puisqu'il était bon au brise-phalange. Aussi il sourit à Illidin, crachant, dans un souffle :

    Ceux là ne me considèreront jamais comme un homme. Un ton au dessus il déclara, pour l'assemblée : Et bien. Je ne connais pas encore votre nom, mais j'accepte votre petit jeu. Je vous laisse choisir votre premier adversaire. Simon, enchanté, je me nomme Heur. Heur O'Neal.

    Heur savait qu'à la vitesse ou l'alcool lui montait à la tête il avait intérêt à ne pas perdre plus de deux ou trois manches. Mais le plus important n'était pas la victoire, simplement montrer à tous ces imbéciles de quoi un petit halfelin était capable, car après tout, qui s'en serait douté..? Autour de lui les regards était amusés ou vides, parfois teintés de cette pointe d'exaspération qu'Heur rencontrait quand il doublait un humain moyen. Ceux là semblait très moyens, justement...
    _________________
    Magie maitrisée :

    Télékinésie I
    Illusion I
    Revenir en haut
    Simon
    Assistant de la guilde des Marchands

    Hors ligne

    Inscrit le: 14 Nov 2008
    Messages: 1 519
    Points d'xp:
    Age: 17
    Race: Humain
    Métier: Commerçant
    Force: 6
    Dextérité: 14
    Constitution: 7
    Intelligence: 9
    Sagesse: 9
    Charisme: 9
    Point(s): 8
    Fiche: URL
    Mémoire: URL

    MessagePosté le: 14/06/2011 15:51:11    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Le « mon cher ami » était sans doute, même certainement, de trop dans l’apostrophe du responsable de guilde. Les deux collègues n’entretenaient que des relations de travail, et de telles occasions étaient plutôt rares. Cela s’expliquait tout bonnement par la direction que prenaient leurs deux travaux. L’un était honnête marchand, l’autre était fallacieux voleur. Mais le premier ne connaissait pas les prétentions du dernier, alors que celui-là même s’en jouait. Ainsi, on expliquait plus facilement les comportements des deux protagonistes et l’on comprenait la gêne que ressentait à ce moment-là le jeune homme.

    On pouvait donc donner plusieurs raisons au malaise de Simon. Le jeune assistant de guilde venait de se faire repérer alors qu’il espérait prendre son supérieur la main dans le sac, affairé à quelques ignominies dont l’adolescent soupçonnait l’existence. Avec tous les regards de la salle qui convergeaient dès lors sur lui, on ne pouvait qu’en conclure que l’expérience était ratée. De plus, sa hiérarchie lui demandait de rejoindre ses amusements. Ilidlin connaissait pourtant suffisamment bien le personnage de Simon pour savoir qu’il n’était pas dans ses habitudes de côtoyer de tels endroits, a fortiori de jouer les ivrognes. Lui qui n’avait jamais touché à une seule goutte d’alcool, hormis le vin de pomme confectionné avec soin dans sa région natale, était contraint à jouer. Les règles énoncées par l’audacieux voleur étaient claires et précises, Simon se devait d’être habile pour ne pas faillir à ses mœurs. Il était forcé, car il connaissait suffisamment bien l’homme pour savoir qu’il valait mieux répondre à ses attentes pour ne pas que des racontars de pacotille grouillent dans les rues le lendemain matin. Du reste, ne pas se plier à la volonté de ses supérieurs risquait d’être mal venu. Si l’histoire parvenait aux oreilles de Macha, il aurait à justifier sa présence soudaine à l’auberge. Simon ne pourrait mentionner le fait qu’il filait alors le responsable de guilde et préférait donc se compromettre dans l’alcool. Il y avait un début à tout dirait-on, mais le jeune homme aurait préféré que cela se fasse dans de meilleures circonstances que celles-ci. Sa traque s’en arrêtait donc là, ses tracas, eux, débutaient ici.

    Simon précédait donc le responsable de guilde. Il atteignit au bout d’un moment qui lui parut durer des heures entières la table où le défi allait se dérouler. Un petit homme, sans doute un halfelin, y était déjà assis, prêt à ripailler à sa manière. Il se présenta plutôt poliment pour quelqu’un qui semblait être un habitué et dit s’appeler Heur. Pour paraître plus rassuré et pour se rassurer lui-même, il décida de prendre la parole pour la première fois de l’entrevu.


    « Si je comprends bien, responsable de guilde, vous proposez un jeu d’adresse et d’habileté. Celui qui esquive gagnera le plus de points... C’est ça ? »

    En réalité, Simon était en train de modifier légèrement les règles pour gagner du temps, mais aussi pour arriver à ses fins qui étaient tout à fait louables. Mais pour cela, il fallait qu’il paraisse un minimum niais.

    « Je pense qu’il vaudrait mieux que vous passiez avant moi, pour que vous me montriez comment la partie doit se dérouler dans les règles de l’art. Histoire que je me fasse une idée. »

    Le jeune homme voulait que ses deux confrères débutent et effectuent une première manche. Cela non pas pour mettre en action les règles pourtant compréhensibles d’Ilidlin, mais plutôt pour que ses adversaires se fatiguent plus tôt que lui. L’alcool allait sans doute couler, mieux valait que Simon reste le plus longtemps sobre pour qu’il puisse gagner ses manches. Ilidlin lui devait bien cela.
    _________________
    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Heur
    Guilde des Mages

    Hors ligne

    Inscrit le: 07 Aoû 2010
    Messages: 11
    Age: 22
    Race: Halfelin
    Force: 5
    Dextérité: 13
    Constitution: 5
    Intelligence: 9
    Sagesse: 8
    Charisme: 10
    Point(s): 9

    MessagePosté le: 04/11/2011 00:22:06    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    Heur sourit à Simon. Le Halfelin prit une place d'où chacun pourrait le voir et fit craquer ses articulation, ce qui produisait toujours son petit effet. Simon préférait se préserver et avoir sa chance par la suite. Tant mieux. Au moins l'un des trois pourrait porter les deux autres si le jeu durait un petit peu trop. Mais le responsable de guilde semblait confiant. Bien trop confiant en fait. Heur sourit au public s'étant improvisé autour des joueurs. Les piliers de comptoir semblait se réjouir de la distraction ainsi offerte. Le halfelin désigna Idillin de la tête :

    Monsieur le... Hum.... Responsable de guilde? Le ton qu'emprunte Heur est à la fois interrogatif sur la guilde et mélé d'ironie sur le fait qu'un responsable traine dans ce genre d'endroit. Je n'attend que vous pour cette démonstration. Si vous tenez toujours à disputer cette partie!!

    Une lueur de défi animait les yeux du semi-homme, alors que son sourire se muait en un rictus adressé à tous les badauds qui osaient le regarder de haut.


    [Désolé, vu mes horaire, j'ai du mal à me connecter à une heure décente. Ca va etre dur de s'attraper pour décider de qui gagne, je propose d'utiliser ce site : http://www.ventsombre.net/dice.php, on fait ça au D20+dext??]
    _________________
    Magie maitrisée :

    Télékinésie I
    Illusion I
    Revenir en haut
    Joachim de Wilburg
    Guilde des Guerriers

    Hors ligne

    Inscrit le: 24 Juin 2010
    Messages: 86
    Points d'xp:
    Age: 40
    Race: Humain
    Force: 9
    Dextérité: 10
    Constitution: 8
    Intelligence: 8
    Sagesse: 8
    Charisme: 7
    Point(s): 16

    MessagePosté le: 04/11/2011 13:05:12    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre) Répondre en citant

    La journée se terminait et le soleil effleurait l’horizon. A cette heure, chacun rentrait chez soi et les odeurs du repas du soir flottaient dans les rues de Lesnie.

    Par paresse ou par curiosité, Joachim n’avait pas envie de cuisiner aujourd’hui. Dans ses pérégrinations, il avait repéré l'auberge des quatre fossettes, une des rares à être encore ouvertes, et il comptait bien tester son carré d’agneau.

    L’endroit était chaleureux et propre. Au lieu du bouge auquel il s’attendait, Joa avait été surpris de traverser un petit jardin pour déboucher dans une auberge confortable. Un joyeux brouhaha emplissait la salle, venant des habitués. Plus loin, autour d’une table, discutaient deux hommes et un halfelin.

    Etendant ses jambes et sortant une pipe de sa poche, le guerrier observait les lieux. Oui, décidément, une bonne surprise. L’intérieur du bâtiment était de pierre et de bois, des peux tannées étaient accrochées aux murs afin de bloquer le froid. Une dizaine de tables occupaient l’espace et de confortables fauteuils entouraient la cheminée. Pendant son examen, une jeune serveuse s’approcha.

    « B’soir M’sire. Vous comptez manger ? Si vous voulez, on a un rôti d’hérisson servi à la cameline ou avec une sauce halebran. »

    Un frisson parcouru l’échine du garde. Jamais gouté de hérisson, et aucune idée de ce que pouvaient être la cameline et la sauce halebran. Mais après tout, pourquoi pas ? N’était-il pas ici pour découvrir de nouvelles choses ?

    « La cameline, M’sire ? C’est du gingembre, d’la cannelle, du safran, d’la muscade. On met ça dans du vin avé d’la mie d’pain. On passe le tout et on met d’sus du sucre roux. Ca tient au corps. »

    Après réflexion, Joachim se dit qu’il n’aurait pas dû demander plus d’explications. Mais soit, la découverte du hérisson à la cameline serait pour ce soir. Il profita des bonnes dispositions de sa serveuse pour lui demander ce qui se passait ici.

    « J’m’appelle Fanchon. Oh, c’est calme. Faut dire que les poivrots d’clercs n’ont pas encore débarqués. Y’a juste le grand, là-bas, qui proposait des jeux à tout l’monde. On dirait bien qu’ils vont commencer. »

    Finalement, la soirée serait plus divertissante qu’il ne le craignait. En attendant qu’arrive son hérisson, le guerrier se leva pour joindre la table désignée par Fanchon.

    « Bonsoir à vous. On m’a dit que vous organisiez des jeux pour pimenter la soirée. J’aimerais me joindre à vous, si vous le permettez. Mon nom est Joachim. Joachim de Wilburg. »
    _________________
    Enchanteur. Magie du Feu, sort mineur.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 07/12/2016 21:11:37    Sujet du message: Nuit de Taverne (Libre)

    Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Le Centre :: L'auberge des Quatre Fossettes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

    Sauter vers:  


    Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
    Forum optimized for Mozilla Firefox