Se connecter pour vérifier ses messages privésProfil
Livre du Savoir
Livre de l'Histoire

IndexPortailFAQMembresRechercherS’enregistrerConnexion
Navigation
    Port Nord Tintania Ouest Centre Est Alentours Sud Plan
  • Fermer

  • Le "domicile" de Nyra Aile-d'argent

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Lesnie, quartier Nord :: Les habitations
    << Sujet précédent :: Sujet suivant >>  
    Auteur Message
    Nyra Aile-d'argent


    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Aoû 2010
    Messages: 27
    Age: 487 ans
    Race: Haute-elfe
    Force: 4
    Dextérité: 12
    Constitution: 5
    Intelligence: 13
    Sagesse: 7
    Charisme: 9
    Point(s): 5
    Fiche: URL

    MessagePosté le: 18/09/2010 00:35:31    Sujet du message: Le "domicile" de Nyra Aile-d'argent Répondre en citant

    Des pas lourds. Pied gauche, pied droit, encore et encore. Comme une sombre mélodie sans fin : le bruit sourd de mes chausses sur le sol, les petits cliquètements de mes outils s'entrechoquant. Une lugubre musique faisant écho à mes sentiments et à mon état d'esprit. Mon seul réconfort ici était dans mon sac de voyage, un petit morceau de pain au romarin encore mangeable. Mais ce réconfort n'était pas suffisant. J'ai terriblement souffert durant mon incarcération. Des mots sont inutiles pour vous expliquer. Ce que j'y ai ressenti ne peut pas être exprimé avec des mots. Mon honneur brisé et mes armes enlevées, que me reste-t-il? Mon matériel, quelques vivres et une dizaines de piécette. Mais il ne me reste rien pour guérir mon âme. Je n'ai plus la foi en quoi que ce soit. Mon être est déchiré et malmené. Que reste-t-il à une guerrière lorsqu’elle n’a plus rien?

    De la prison à mon domicile -"généreusement offert par la maison"- s'étendait toute la ville. Les lumières des chaumières étaient déjà allumées. Les doux effluves annonciateurs de la fin de la famine vagabondaient paresseusement devant chaque maison. Quelle heure était-il? Somme-nous en soirée ou en plein milieu de la nuit? Je n'en sais rien. Je n'ai pas reçu la chaleur du Soleil sur mon visage depuis près de deux semaines. Je suis perturbée. C'est étrange comme les choses peuvent changer aussi vite. Il y a un mois, j'étais Nyra Aile-d’argent, fière haute-elfe cultivée et en pleine possession de ses moyens. Et paf. Il suffit d'un humain pour tout changer. Les humains ont toujours causés des problèmes aux races supérieurs. Ils commencent faibles et inoffensifs, puis prennent de l'ampleur, s'agglutinent en groupes, pillent les terres et d'un printemps à l'autre, ils décident de prendre le contrôle. Ils ne savent pas rester à leur place. Ils ne savent pas attendre.

    J’avais instinctivement fermé le poing droit à la mention « d’humain ». Surprise, je m’arrêtai sur le bord de la route. Je levai mon bras. Il tremblait. Crispé, rouge et encore douloureux, c’était dans cette main que j’avais tenu mon arbalète. Mon arbalète. Ai-je encore le droit de l’appeler ainsi? Je l’avais entendu crier lorsque les doigts crasseux de l’humain l’avaient empoignée. Ça avait été horrible. J’avais perdu la partie. Impuissante face aux Lâches. Impuissante face à la réalité. Faible devant les Inférieurs. Je ne me le pardonnerai jamais. Je ne leur pardonnerai jamais. Oui, c’était ça. Au plus profond de moi, je ne pouvais pas l’accepter. Qu’ils aient pris l’imprenable. Qu’ils aient volé une partie de moi. Qu’ils m’aient brutalisé sans réfléchir. Était-ce la bonne façon de voir les choses? Suis-je trop faible ou sont-ils trop sournois? Y suis-je allé trop fort ou ont-ils surréagi?

    Qui avait raison? Honneur ou raison, lequel choisir? Je déteste ces conflits. La philosophie n’a jamais été mon fort. Bien ou Mal, qu’est-ce que le bonheur. Pourquoi se casser la tête avec ça? Mais d’un sens, c’est probablement ma plus grande faiblesse. Foncer sans réfléchir. Ne pas planifier d’avance et ne pas porter attention aux détails, c’est un style de vie chez moi. C’est ce que j’étais et que je suis. Reste le difficile dilemme : Que devenir?

    Cette fois, je devais réfléchir. Vengeance ou pardon? Oublie ou… meurtre?

    Face à l’honneur, la raison. Celle-ci criait : « Ne l’écoute pas! Ne te rabaisse pas à ça! » Mais l’autre rugissait des « Venge-toi de l’affront! Fait-les souffrir comme tu as souffert! » Lequel choisir? Lequel choisir? Lequel choisir bon sang!

    De rage, je frappai sur un mur. Ça ne me fit aucun bien. Ça faisait mal. Terriblement mal. Mon poing, je ne le sentais pas. C’était autre chose. J’avais l’impression de rompre. Mon âme, blessée, menaçait de se déchirer. C’est comme une maison auquel il manquerait un pilier essayant de survivre à une tempête hivernale. Je devais trouver le pilier. Le remplacer et le renforcer jusqu’à ce qu’il redevienne le brisé. Sinon, tout s’effondrerait. Et à ce moment, ça ne sera vraiment pas agréable pour personne.

    Je repris la route avec une expression encore plus maussade. Il faisait froid. Les bourrasques de vent m’arrachant les dernières parcelles de chaleur m’empêchant de grelotter. Rester stoïque dans ces conditions est très difficile. Tantôt la rage au cœur, d’autres fois, incertaine, et même calme dans de rares occasions. Mais je n’avais plus envie de penser. Plus je réfléchissais, plus je m’enfonçais. À chaque argument positif s’opposait un élément négatif, à chaque gentillesse une méchanceté. Mais j’en avais plus pour longtemps. Entre deux boutiques louches, dans une petite ruelle louche et, au final, dans un coin vraiment louche : ma maison.

    Maison? Ça? Mais c’est complètement… complètement…
    _________________

    A provoquer la furie de Leila, Iwy est detruit
    Paliers de magie mineur: Sorts de feu, foudre, vent, glace, d'eau et Terre
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 18/09/2010 00:35:31    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Garret Sourameau
    Guilde des Mages

    Hors ligne

    Inscrit le: 27 Aoû 2010
    Messages: 18
    Age: 19 ans
    Race: Halfelin
    Force: 6
    Dextérité: 10
    Constitution: 9
    Intelligence: 10
    Sagesse: 6
    Charisme: 9
    Point(s): 6
    Fiche: URL

    MessagePosté le: 22/05/2011 14:00:07    Sujet du message: Le "domicile" de Nyra Aile-d'argent Répondre en citant

    Garret avançait d'un pas rapide et décidé, serpentant entre les chaumières, évitant les lanternes, privilégiant les coins d'ombre. Le jour était peut être fait pour rayonner, mais la nuit, ou plutôt l'Ombre, comme on disait en Halfelin, elle, prodiguait aux commun des mortels un manteau d'obsurité qui aurait été sacrilège de ne pas utiliser.
    Comme à chaque fois qu'il préparait un coup...hypotétiquement contreversé du point de vue moral ( illicite ), les souvenirs de sa vie passée ressurgissaient. Il n'était alors qu'un gamin.

    La nuit est glacée. un groupe de soulards vomissent leurs trippes dans un paquet de neige sale. James me donne un coup de coude. Il me chuchote à l'oreille : " tu vois la porte en bois, là ? eh ben, c'est par là que va entrer Bill, bientôt. Lui et une cargaison de pinot de Chaland. Tu chopes les deux vigiles, on a un camarade planqué sur le toit, avec un arc. Il s'occuppe de baiser les bouseux d'la milice qui arrivent. Moi, je pique le pinot, ça nous fera des nouvelles braies et un peu d'bouffe si on le revend.
    Je me faufile entre les **** et les congères dans les ruelles. j'enfile une casquette dégueulasse et une grosse cape de clochard. Je m'avance en titubant vers le vigile. En un coup d'oeil, j'évalue la situation : dents et doigts jaunes, il fume, mauvaise endurance physique ; nez rouge, regard flou, pue la bière, alcoolique, foie sensible ; nez de travers, cassé, sensible. Seule source de lumière. la lanterne à la main. Pas de bosse sous les vêtements, mal armé. épée émoussé comme seule arme.
    Je gémis, demande l'aumône au type. Il me chasse de sa main gauche. Je la saisis, la craque. Il riposte avec son épée, main droite. prévisible. Je me saisis d'un morceau de bois, et parre une épée mal éguisée sans encombre. Coup aux poumons endommagés par le tabac. Il a le souffle couppé. J'évite un coup à l'aveugle. Coup au foie d'alcoolique. Il ne sait pas crier, il suffoque, je lui recasse le nez. Il s'évanouit, tombe dans la neige. J'éteins la lanterne avec de la neige , je monte sur un tonneau vide. Sans lumière et avec la taille qu'il faut, et un brin d'illusionnisme, je suis prèt à acceuillir les autres.


    Le jeune halfelin soupire en se remémorant cette époque glorieuse et arrive devant une petite masure.

    Il frappe à une porte vermoulue, puis entre. Il lance, bien haut :
    Nyra Aile-d'argent ! Je suis venu sans intentions belliqueuses. Je veux juste parler. montez-vous ! je sais que vous êtes là. Un humain vous a volé et déshonnoré. Je le sais. Il vous a pris vos armes. Il a pris des armes à une guerrière elfe ! Je viens pour vous proposer des armes. Beaucoup d'armes. Je vous offre la liberté, la vengeance, la puissance, je vous offre ce que vous voulez.

    Garret marqua une pause, soupira, puis lâcha : je monte une équipe pour cambrioler une armurerie !
    _________________
    Télékinésie : sorts communs
    Illusionisme : sorts mineurs
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 07/12/2016 21:11:56    Sujet du message: Le "domicile" de Nyra Aile-d'argent

    Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Lesnie, quartier Nord :: Les habitations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

    Sauter vers:  


    Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
    Forum optimized for Mozilla Firefox