Se connecter pour vérifier ses messages privésProfil
Livre du Savoir
Livre de l'Histoire

IndexPortailFAQMembresRechercherS’enregistrerConnexion
Navigation
    Port Nord Tintania Ouest Centre Est Alentours Sud Plan
  • Fermer

  • Maison de Gin Oldeath

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Lesnie, quartier Nord :: Les habitations
    << Sujet précédent :: Sujet suivant >>  
    Auteur Message
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 07/09/2010 16:05:19    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    (Suite direct de Retour à la terre ferme.)


    Après qu'elle soit passée devant moi, elle changea son arme de place. Elle avait donc bien une arme, qu'elle n'avait même pas dégainé. J'ai l'air si inoffensif? Je veux dire, je suis un elfe tout de même, n'ai-je pas le droit à un minimum de respect ou de considération? A moins que... à moins que j'ai l'air réellement fatigué et à bout de force. Ce qui m'étonnerait pas. Je suis crade, je dois être cerné comme un château-fort, mes cheveux d'habitude argenté ne le doivent pas être, ne serais-ce que par l'obscurité de la nuit...et maintenant que j'y pense, je n'ai rien mangé depuis qu'on a embarqué. Je dois vraiment avoir l'air...presque pitoyable. De toutes façons, depuis que je suis partis, je me sens comme tel.

    Ce qui m'étonne ceci dit, c'est l'endroit où elle a mit sa dague. Parce que, bon, c'est pratique, attaché à son avant-bras, en un mouvement, elle en est armée. Ca okay, c'est limite une technique de professionnel. Mais, ces conséquences...cet effroyable nombre de petite coupure, du aux mouvements involontaires de la lame... Elle se sait poursuivit ou elle est juste terriblement méfiante? Tolérer ces petites blessures sûrement désagréable à la longue, pour un seul aspect pratique, il faut le vouloir. Comment des gens peuvent se retrouver à ce point méfiant? Je veux bien faire attention à moi, mais tolérer une mutilation... J'espère ne jamais en arriver là. Quoique...si je me serais trimballé avec une arme prête à dégainer le jour du massacre...peut-être...non...ça n'aurait servi à rien. Et puis, ce qui est fait est fait. Ism n'a quand même pas tort... je veux dire, être sur la défensive non-stop. Il faudrait que dès que je sois en état, je me secoue un peu et apprenne à me défendre. Je sais manier une épée mais rien de vraiment intéressant.


    *Maintenant que j'y pense, en 250ans, je n'ai jamais cherché à apprendre quoique ce soit, je me contentais de vivre bien tranquillement...il est peut-être vraiment de temps de se secouer.*

    Il aura fallu attendre la mort de mon village pour me secouer...Je crois qu'on dit dans certaines contrées "mieux vaut tard que jamais"...

    Waouh mais hey, c'est du feu. Elle sait maîtriser de la magie. Enfin...je pense que ces petites flammes ont plus vocation d'éclairer que de combattre. Même la magie je n'ai jamais cherché à la maîtriser. Alors que nous sommes réputés pour sa maîtrise. Oui à pas à dire, je suis un elfe égaré...il faut que cela cesse.

    Nous voilà dans une maison, à l'abri de la météo peu clémente de l'extérieur. Elle est vide, sûrement faite pour accueillir la masse de colon. Je pourrais peut-être me l'approprier... Ouais, ça me plaît bien, avoir un nouveau un point de chute, même si je change dans quelques jours. J'ai besoin de me dire que, le soir venu, j'ai un endroit où aller. Ism n'aura rien contre, elle a dit qu'elle ne restait pas dans cette ville. Oui, ça me plaît bien.

    Elle s'approche de moi pour que je jouisse aussi de la chaleur des flammes. C'est vrai que cela est agréable. A part à l'auberge du port de départ, je n'avais pas eu de point chaud depuis longtemps. J'en profite, cette chaleur me fait réellement. Je veux dire, pas que celle des flammes. Celle d'être sous un toit, avec quelqu'un, dans une ambiance chaude et réconfortante.


    "Asseyons-nous, nous nous reposerons mieux de la sorte."

    C'est ce que je fais en tous cas. Quitte à avoir moins de chaleur, je préfère ne plus me reposer sur mes jambes. J'ai peur qu'elle me soutienne plus, et ça m'aiderait pas à aller mieux de m'écrouler lamentablement. Et puis, j'aurais l'air idiot.

    "Je t'avoue que je trouverais bien du bois pour soulager tes mains, mais j'ai peur que toute la maison prenne feu... D'ailleurs, en parlant de magie, d'où tu la sors la tienne? Je veux dire, c'est naturel ou tu l'as apprise?"

    Je sais pas combien de temps elle compte rester avec moi, mais qu'elle compte pas sur moi pour la virée.

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.


    Dernière édition par Gin Oldeath [Inactif] le 12/09/2010 13:24:40; édité 2 fois
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Publicité






    MessagePosté le: 07/09/2010 16:05:19    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 07/09/2010 16:35:51    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    L'elfe apprécia quelques instants la chaleur des flammes puis déclara :

    " Asseyons-nous, nous nous reposerons mieux de la sorte. "

    Sans attendre sa réponse l'elfe s'assit, d'ailleurs il n'avait peut-être pas envie d'avoir de réponse. Ism se demandait quelle image l'elfe avait d'elle à présent. Sûrement devait-il la trouver toujours aussi stupide à rester planté là debout alors qu'ils venaient de trouver un endroit où passer la nuit. Les joues d'Ism rosirent légèrement ; de honte et de colère envers elle-même. Ainsi même quand elle ne s'énervait pas, elle ne semblait pas capable de faire bonne impression, cela était décourageant et la jeune fille qui commençait à ressentir toute la fatigue du voyage lui retomber dessus n'arriva pas cette fois à se remotiver.

    Ism, libérant ses mains de son feu, fit glisser son sac de son épaule et s'assit à côté. Elle venait juste de rallumer les flammes malgré l'énergie que cela lui coutait quand Gin déclara :


    " Je t'avoue que je trouverais bien du bois pour soulager tes mains, mais j'ai peur que toute la maison prenne feu... D'ailleurs, en parlant de magie, d'où tu la sors la tienne? Je veux dire, c'est naturel ou tu l'as apprise ? "


    Ism sourit à son compagnon de galère dont l'attention lui avait fait chaud au cœur et qui avait eu la même pensée qu'elle, elle était vraiment chanceuse : quand elle n'arrivait plus à rester enjoué elle trouvait toujours quelqu'un pour lui remonter le moral. Elle ne le méritait pourtant pas désagréable comme elle l'était la plupart du temps. Avant de répondre, la jeune demi-elfe dénoua les liens à son poignet et posa l'arme sur son sac à sa droite. Elle était peut-être trop méfiante mais tant pis, elle préférait avoir une arme à ses côtés ; après tout c'était le trop de confiance en leur sécurité qui avait permis un massacre si facile de son clan qui ne soupçonnait pas une seule seconde qu'on puisse les retrouver et les attaquer.

    " Je suis une enchanteresse, c'est à dire que je puise la magie de ma propre énergie contrairement aux mages qui la puisent dans leur environnement. Quand à si c'est naturel ... disons que si j'avais été une elfe pur sang, oui ... sauf que je ne le suis pas."


    Ism eut un sourire un peu forcé, on atteignait les sujets qui blessent.

    " Toute magie nécessite un apprentissage mais certaines personnes ont des ... prédispositions. Si je n'avais pas été une demi-elfe, il y aurait des années que je maitriserai la magie et bien mieux que ça. Cela nous aurait permis de nous réchauffer plus vite ! "

    Ism plaisantait pour cacher son malaise.


    " Après cela requiert soit une certaine sagesse pour les mages, soit une forme qui puisse supporter la part d'énergie que l'on retire au corps pour en faire de la magie pour les enchanteurs. Est-ce que ces informations ont paru clair ? Je n'ai jamais eu à expliquer cela à qui que ce soit donc je ne suis pas sûre de bien me faire comprendre. "


    Ism alors qu'elle parlait diminua sensiblement la force de ses flammes -autant dire qu'il ne restait pas grand chose- c'était bien les beaux discours mais il fallait aussi assurer dans les actes or si elle ne faisait pas attention à l'énergie qu'elle consommait, cela pourrait être mauvais pour elle.

    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 09/09/2010 17:11:15    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    "C'est donc ça..."

    Je n'ai jamais...et je dis bien "jamais"...enfin, je pense bien "jamais", avoir entendu ça. Tout ce pan de connaissance m'est totalement inconnu. Je savais quand même que la magie existait, mais déjà, rien le fait qu'il y a deux classes de pratiquants, ça je l'ignorais. Pourquoi mes parents m'ont caché ça? Ils ne m'ont jamais éduqué à ce sujet là. Pourtant, nous sommes des elfes, ne devons-nous pas tous avoir un minimal de culture à ce sujet? C'est bien la moindre des chose, être pratiquant étant la base. Non...mes parents m'ont toujours laissé vivre paisiblement avec les animaux et la forêt. Pourquoi m'avoir tenir éloigné de tout ça? C'était pourtant leur rôle de parent...

    Mais ne nous emportons pas, ce n'est pas le moment de me laisser tourmenter le passé. Je ne suis tout seul pas, et Ism semble apprécier autant que moi de ne pas être seul par cette froide nuit. En outre, elle n'a même pas confiance de ses explications...allez, dis-lui quelque chose!


    "Si si, t'inquiètes pas, j'ai très bien compris. Et quant à toi? Comment as-tu appris ça? Toute seule? Ou grâce à tes parents? A moins qu'il n'y ait des écoles pour ça."

    *Ce qui m'étonnerait pas.*

    N'empêche que je comprends pas. Ca confirme bien mon ressentis de tout à l'heure :qu'ai-fais jusqu'à présent? 250ans à quoi faire? A rien. A goûter la vie paisiblement sans même me douter de tout ce qu'elle avait à m'offrir. Pourquoi mes parents m'ont-ils tenu écarter? A moins que je me torture l'esprit pour rien? Oui...ça doit être ça... Je ne veux pas me dire que mes parents m'ont caché des choses. J'ai l'impression de salir leurs mémoires. Et puis, ils sont morts donc il ne tient qu'à moi aujourd'hui de choisir ma voie.

    Et en pensant à ça... il faudra que dès que je serais en forme, je m'intéresse à la magie. Je me sens vraiment mal, maintenant que j'ai rencontré quelqu'un qui n'est pas elfe entièrement maîtrise même qu'un peu la magie. Je sais que les humains peuvent la maîtriser, je pense, mais si même une moitié d'elfe maîtrise la magie, pourquoi pas un pur sang elfe comme moi? Comment même le village a pu tolérer ça, mon ignorance? Non, qu'importe, je ne dois pas y penser. Je dois me concentrer sur l'avenir. Elle a parlé de pré-disposition... en tant qu'elfe, j'ai des rapports faciles avec la nature, donc...en tant que mage... n'ai-je pas des affinités? Et surtout...à quoi ça sert de penser tout ça? Si Ism me dit qu'il existe des écoles, des guildes, j'irais dès que je serais en forme. Sinon, je me trouverais un précepteur; elle ne semble pas apte à apprendre quoique ce soit, déjà qu'elle ne semble pas à l'aise avec les explications.

    Si je serais pessimiste, je dirais que j'ai des doutes sur ma nature d'elfe. Mais comme je suis positif, je me dis que je suis complètement ignorant.

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 09/09/2010 17:52:12    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    Devant sentir son manque de confiance, l'elfe s'empressa de la rassurer :

    "Si si, t'inquiètes pas, j'ai très bien compris. Et quant à toi? Comment as-tu appris ça? Toute seule? Ou grâce à tes parents? A moins qu'il n'y ait des écoles pour ça."


    Plus ça allait plus elle avait l'impression de passer pour une stupide incapable. Eh bien il était temps de se ressaisir, depuis quand Ism se laissait abattre. Se traitant intérieurement de tous les noms possibles et imaginables qu'elle connaisse histoire de se redonner un peu d'entrain, Ism essaya de se rassurer : s'il posait des questions c'est qu'elle en connaissait plus que lui non ? Ainsi elle n'avait pas totalement raté sa vie d'elfe ... quoique elle ne savait pas du tout si la prédisposition à la magie était commune à toutes les races d'elfe. C'était le cas pour les Elfes Gris mais pour les autres ... Ism aurait bien avoué son ignorance en la question sauf qu'elle ne pouvait crier sur tous les toits qu'elle descendait d'Elfe Gris, qui sait si les Hauts Elfes n'étendaient pas leur domination jusqu'ici. Son apparence tout simplement humaine après lui avoir rendu la vie plus dure parmi les siens la lui avait sauvé ; un Elfe Gris ne pouvait vivre au grand jour alors que grâce à son apparence humaine Ism avait pu aller et venir à sa guise sans que personne ne s'intéresse à elle. Qui s'intéressait à une humaine ?

    "Eh bien puisque tu sembles satisfait de mes explications, je veux bien essayer de continuer mais je te préviens ; je ne suis pas une experte en la matière, je suis guerrière pas mage alors ne va pas te plaindre si tu ne comprends pas !"


    Ism recommençait à râler même si ici cela restait sous forme de plaisanterie ; cela signifiait qu'elle commençait à se sentir mieux. Ce n'était peut-être pas forcément agréable pour son interlocuteur -beaucoup n'appréciait pas le caractère de la demi-elfe- mais ça n'allait pas non plus être de sa faute si personne ne comprenait que parfois quand elle râlait ce n'était pas toujours parce qu'elle était une affreuse sorcière ronchon, non ?

    "Alors moi oui j'ai du apprendre seule car quand la magie a commencé -enfin- à me venir eh bien disons qu'en raison de certaines circonstances je ne vivais plus parmi les miens ..."


    Autant dire que les siens ne vivaient plus dans ce monde mais ce n'était pas le moment de se replonger dans les mauvais souvenirs ... Allez on fait bonne mine, on sourit et on continue :


    "Mais il est vrai aussi que j'avais déjà vu des cours de magie que l'on disposait aux elfes de mon âge même si -évidemment- je ne pouvais pas participer. Je n'étais donc pas totalement ignorante quand j'ai enfin réussit à produire une faible réaction magique après ... eh bien après il y a des guildes plutôt que des écoles je dirai mais je pense que ces guildes doivent aussi fournir un quelconque enseignement."


    Ism sembla réfléchir un instant puis lança, les sourcils froncés et l'air contrarié :

    "Mais je n'aime pas les guildes. Évidemment tu me diras je n'ai aucune donnée fondée sur elle mais je sais pas je trouves qu'elle respire le complot. Les guildes s'est toujours en train de se taper les unes sur les autres, si elle voulait vraiment notre bien-être eh bien elle s'unirait non ? Bah non. Je suis sûre que les guildes ça sert plus à manipuler ou à contrôler la population. Tant que l'on ne m'aura pas convaincu du contraire, je n'intégrerai jamais une guilde. Je n'ai pas envie de devenir une marionnette au mains de personnes dont tu ne vois jamais la tête, bien planquer dans leur coin à faire leur plan pendant que toi tu fais le boulot. Des choses qui peuvent te paraître tout à fait innocente mais qui servent je ne sais quel dessin dans les intérêt des grands pontes de la guilde ..."


    S'apercevant qu'elle recommençait à s'emporter plus de raison, Ism eut un sourire contrit pour s'excuser et ajouta pour détendre l'atmosphère :

    "D'autres questions ? N'hésite pas à m'interrompre si je me perds un peu dans mes idées."

    Soudain la jeune demi-humaine se demanda si Gin ne faisait pas la conversation juste histoire d'être poli. Dérangeait-elle ? C'est vrai que depuis le début de la soirée, elle s'était plutôt imposé et que le jeune elfe l'avait suivit presque à contrecœur. Il n'était peut-être pas à l'aise en sa présence. Elle-même n'avait aucun problème avec les inconnus mais lui-même n'appréciait peut-être guère sa présence et ne lui posait des questions que pour meubler le silence embarrassant qui se serait installé dans la pièce.

    "Et sinon ..."

    C'était un peu difficile à dire là tout d'un coup.

    "Sinon n'hésite pas à me dire aussi, si tu préférerais que je parte ; après tout c'est moi qui t'aie dérangé, tu préfères peut-être profiter d'un peu de calme. Ce n'est pas vraiment comme si tu me mettais à la porte, je veux dire qu'il y aura sûrement un autre endroit comme celui-là où je pourrai me caser pour le reste de la nuit ... il ne faut pas que tu te gênes ... vraiment ..."


    Décidément l'embarras n'allait pas à la jeune fille. Elle était plus doué pour râler que ce soit pour plaisanter, se redonner du courage et de l'énergie ou pour faire chier le monde.
    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 12/09/2010 13:05:21    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    C'est vraiment agréable de discutailler tranquillement, avec une personne qui ne connaît pas vos parents. Je fais référence au village, l'impression désagréable que tout ce que vous direz se propagera partout dans le village. Je veux pas dire que mon village était remplis de commère, c'était loin d'être notre style, je veux dire par là que, Ism, tout ce que je lui dirais, elle n'en aura pour ainsi que faire aussitôt que nous nous séparerons, au pire elle s'en souviendra pendant quelques jours et puis pouf, aux oubliettes. Au village, vous disiez quelque chose, c'était comme un élément de plus pour vous cernez, il fallait que tout le monde sache ça pour qu'on vous connaisse toujours plus. C'en était presque malsain puisque, sans parler de commérage encore une fois, c'était comme si on vous surveillait. Alors que là, nous échangeons sans réel finalité. Je veux dire, moi si, je me renseigne un peu plus sur la magie. Mais, en tous cas c'est mon cas, je ne cherche pas spécialement à me faire comme ami ou même connaissance d'Ism. C'est une camarade de fortune ou devrais-je plutôt dire, une camarade d'infortune. Serais-je un peu trop dur? Elle m'a conduit ici après tous. Ne nous égarons pas ; je n'ai rien demandé.

    "Bah tiens donc, je vais me gêner! Je râlerais si j'en ai envie! Ah ah ah!"

    Je pense qu'elle a dit ça sur la plaisanterie... J'espère, parce que moi c'est le ton sur le quel j'ai répondu. Au pire, je râlerais quand même, ça je sais faire. Elle dit être une guerrière plutôt qu'une magicienne... ce qui expliquerait cette flamme très petite, ainsi que la difficulté d'Ism à la maintenir. Mais je veux bien le croire, si je ne devais juger que son apparence, malgré une certaine coquetterie, je la jugerais plutôt guerrière: elle n'a pas de robe mais bien une armure, légère soit, mais une armure. Voyez-vu un voleur habillé de plaques? Moi non plus. Et en parlant de voleur, de finesse, sa dague aussi ne trompe pas: bien que je comprendrais qu'un mage, pardon, une enchanteresse sa balade avec une arme blanche, la manière d'Ism de la tenir, les petites coupures témoignant de l'emplacement fréquent de l'objet ainsi que son aspect général... Là encore, voyez-vous un voleur avec une hache lourde? Moi si, mais ça ne tient qu'à moi. Dans le cas présent cependant, non, il s'agit bien d'une guerrière. Ceci dit, ça serait bien malicieux de ma part de me croire capable de deviner les grandes lignes d'Ism juste d'après son apparence. Car je pensais, coquette comme elle l'est, qu'elle est restée jusqu'à son départ chez ses parents, ce qui expliquerait la capacité à tant se soigner. Mais là non, un petit revers pour moi m'apprend que non, elle ne vit plus avec les siens depuis un moment. Ca m'apprendra. Pourquoi ne vit-elle plus avec les siens? Une nouvelle question à son sujet...beaucoup trop de réponses sont possibles. Et puis, en quoi ça me regarde? Je ne demande rien.

    Et puis là... moi j'ai juste demandé si des écoles existaient. Bon, avant que la tempête ne commence, j'ai cru comprendre "oui". Mais ensuite, voilà qu'elle m'expose toute sa pensée sur ces guildes. Selon elle, elles cachent quelque chose, et ont toutes des airs de complots. Qu'elles manquent toutes leurs véritables objectifs: protéger la population. Est-ce vrai? C'est ça leurs buts? Je trouve ça bien humanitaire. Cependant, loin d'avoir confiance en elle, comme ses explications de tout à l'heure, elle nuance volontairement ses propos en disant qu'elle n'a jamais franchi le pallier d'une guilde. C'est honnête de sa part. Elle fait preuve ici de sincérité. C'est presque gênant pour moi; je n'ai encore eu aucune occasion d'en faire de même. Non pas que j'en demande, je ne demande rien, mais elle qui se veut méfiante, l'est peut être finalement moins qu'elle ne le pense, et en tous cas, moins que moi.


    "C'est très honnête de votre part de nuancer ainsi vos propos. Cependant, toutes ces histoires ne m'intéressent pas. Ils ont le savoir, je le veux. Je me contenterais de prendre ce qu'il me plaît avant de déguerpir. Je ne demanderais rien, de plus."

    Et puis changement brutal de ton de sa part. La voilà qui se sent en trop, et se propose de s'en aller sans demandait son reste. Amusé, je regarde autour de moi et lui demande.

    "En trop de quoi?"

    La pièce est vide, nos voix résonnent, la faible flamme qui perdure allume à peine un halo autour de nous, ses crépitements font bien tristes dans une si vide maison.

    "Sincèrement, tu n'es en trop de rien. Je me sens pas d'attaque à passer la nuit seul. Et puis, qui serait ma lumière dans ces ténèbres?"

    J'aurais finalement eu l'occasion d'être sincère à mon tour. Je souris.

    Peut-être que je ne demande rien, mais ça ne m'empêche pas d'accepter pour autant.

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 12/09/2010 15:11:47    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    Alors qu'Ism s'attendait à devoir plier bagage, le jeune elfe déclara :

    "Sincèrement, tu n'es en trop de rien. Je me sens pas d'attaque à passer la nuit seul. Et puis, qui serait ma lumière dans ces ténèbres?


    - Haha tu parles d'une lumière ! Eh bien puisque tu sembles avoir suffisamment de force pour me supporter encore je reste"

    Ism riait. Elle pouvait recommencer leur conversation sans se soucier d'être de trop. Ainsi s'il lui posait toutes ces questions c'était qu'il voulait apprendre la magie ?

    "Eh bien je te souhaite bonne chance mais tu t'en sortiras peut-être mieux que moi. Après il reste à savoir s'il te laisseront "déguerpir" comme tu dis. Je doute qu'ils laissent partir si facilement leurs nouvelles recrues de plus où partir ; nous sommes sur un continent perdu au milieu de nul part. Quand on avait quelque chose à fuir sur l'ancien continent c'était facile ; des kilomètres et des kilomètres à parcourir s'offraient à nous. Ici il n'y a rien, pas d'endroit où aller, tu viens d'atterrir dans un cul de sac Gin Oldeath."

    Ces paroles sans être moqueuses ou méchantes étaient prononcées sur un ton ironique, le sourire en coin. Observant le jeune elfe de manière plus poussé, la jeune demi-elfe se dit que sans être très musclé il était tout de même bien bâti. Elle était sûre qu'avec un peu d'entraînement il pourrait faire un bon guerrier. Après il pouvait peut-être aussi faire un bon magicien cela dépendait surtout de son intelligence. Mais Ism ne fit pas part de ses réflexions au jeune homme : elle aurait eu l'air de l'inciter à devenir guerrier et elle ne voulait pas qu'il est l'impression qu'elle s'immisçait dans sa vie privée et tenter d'influencer ses choix. Tournant la tête ses yeux détaillèrent un moment la salle. Ce fut rapide ; il n'y avait strictement rien aussi ses yeux revinrent se poser sur son interlocuteur.

    "Et toi ? N'as tu pas un domaine sur laquelle je suis sûrement ignorante sur lequel tu pourrais m'expliquer des choses ? Sinon je vais être la seule à me coucher tout aussi bête que la veille en ayant rien appris. A moins que tu n'aies encore quelques interrogations."


    C'était dit sur le ton de la plaisanterie afin que Gin comprenne que s'il ne désirait rien dire il le pouvait : elle n'était pas en train de s'informer sur sa vie privée, elle alimentait juste la conversation.
    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 13/09/2010 22:06:59    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    *Mieux qu’elle ? Je croyais qu’elle n’avait jamais franchi le pallier d’une guilde. J’ai du mal comprendre…*

    La voilà qui se fait du souci quant à ma capacité à m’enfuir de la guilde, et notamment à où j’irais une fois partis, comme quoi Iwy serait fermé, alors que sur notre vieux continent, nous avons beaucoup plus d’endroit où aller. Mais je ne suis pas d’accord… et si je le disais ?

    « Je ne suis pas d’accord. Iwy est un nouveau continent, vrai ? Et à ce que j’ai compris, on ne connaît pas encore tout le continent en entier donc, les endroits où disparaître doivent nombreux. Des endroits dangereux aussi, mais je pense n’avoir aucun mal à trouver retraite le temps de me faire oublier. Quant à tes inquiétudes pour prendre la poudre d’escampette, ne te fais pas du souci. Disparaître sans laisser de trace est de mise dans ma région natale. Et puis, je ne demanderais pas leurs avis, aussitôt que j’ai ce que je veux, ils n’auront même pas le temps de dire "ouf" que je serais déjà porté "absent". A moins que je me mette à apprécier la guilde, et dans ce cas, tous ça ne me concerne déjà plus. Mais je t’avouerais, sans rejoindre ton avis sur d’éventuels complots ou corruptions, je ne pense pas en arriver là. En effet, je ne donne pas ma loyauté à n’importe qui, Ism. »

    Que ça soit clair, je n’aime pas qu’on m’appelle par mon prénom. Je sais que les gens ne le savent pas, je sais aussi que les gens ne pensent pas à mal en disant mon prénom. Mais j’ai toujours cette désagréable impression que quand on m’appelle par mon prénom, on veut me faire comprendre quelque chose dont j’aurais du mal à saisir la chose. Encore une fois, j’ai conscience que les gens ne pensent pas à mal, mais c’est plus fort que moi.

    Et puis là, le drame… Elle nous propose de parler d’un sujet dont j’ai la maîtrise mais… Si y a bien une chose qu’Ism m’a fait prendre conscience, malgré elle, c’est que je ne sais rien faire. Je ne sais pas me battre, ni manier la magie et j’ai à peine commencé ma formation d’éclaireur quand le village a été massacré. C’est vrai que je pense, sans pouvoir me vanter, que je suis vif d’esprit, me permettant de me tirer de certaine situation habilement. Concrètement ceci dit, face à un danger bien réel, je ne pense pas faire le poids. C’est bien triste d’en arriver là… à 250 années de vécu.


    « Désolé, je pense que tu t’endormiras tout aussi bête qu’hier soir… »

    J’ai dis ça peut être d’un ton un peu triste. C’est vrai que cette considération que je ne sais rien faire m’obsède un peu. Un léger silence s’empare alors de la salle. Je n’ai rien contre les silences, je les apprécie même à certaines occasions mais, je ne sais jamais si mon ou mes interlocuteur(s) pense(nt) comme moi. Alors plutôt que de demander, ou de vérifier, je coupe court au silence. Une question basique mais en ces circonstances, qui me paraît être de mise.


    « Et donc, pourquoi t’es venu ici ? Sur Iwy je veux dire.»

    Je suis aussi conscient que cette question est peut-être selon les cas un peu personnelle, elle n’en reste pas moins intéressante et je ne pense n’aura aucun mal à alimenter la discussion. Je suis aussi conscient que je pourrais proposer qu’on dorme, mais… Je n’ai pas envie dans l’immédiat, bien que mes paupières soient lourdes. Et puis, pourquoi ne pas faire le premier pas ?

    Le premier pas oui, mais vers quoi ?

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 14/09/2010 08:09:46    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    Ism admirait le courage du jeune elfe. Non pas au sujet de la guilde à propos de celui de partir s'exiler le temps qu'on l'oublie dans des lieux que personne n'avait jamais découvert, seul. Elle-même ne craignait pas de se retrouver seule dans des endroits sauvages : cela lui était déjà arrivé lors de voyages amis le principe d'un voyage c'est qu'au bout généralement il y avait un but. Ism avait toujours erré de villes en villes mais jamais elle n'avait ressentit la quelconque envie de rester seule dans la nature.

    « Désolé, je pense que tu t’endormiras tout aussi bête qu’hier soir… »

    Le jeune elfe avait eu l'air quelque peu triste en disant cela et Ism voulut lui dire qu'elle était sûre qu'il avait des tas de choses à lui apprendre par exemple comment il faisait pour se débrouiller seul longtemps dans la nature ? Voyageait-il ou se constituait-il une sorte de maison ? Cependant dire cela trop vite n'aurait eu que l'air de vouloir réconforter le jeune elfe et cela aurait pu être vexant pour lui -en tout cas Ism se serait sentie honteuse de se voir réconforter par un inconnu car cela aurait voulu dire qu'elle s'était montré faible. Aussi avant que la jeune fille n'ait eu le temps de dire ce qu'elle avait sur le cœur, Gin Oldeath demanda :


    « Et donc, pourquoi t’es venu ici ? Sur Iwy je veux dire

    Ah ! On entrait dans des questions plus personnelles. Ism hésita à mentir ou à faire comprendre qu'elle ne voulait pas répondre -à défaut de dire qu'elle ne pouvait pas- puis elle se dit que si elle restait vague il n'y aurait pas de problème. De toute façon elle savait ce qui en était réellement de ses raisons ...


    "Eh bien disons que je cours après des fantômes : je suis à la recherche des miens ... j'ai cherché pendant des années sur l'ancien continent pour finalement me dire que j'aurai peut-être une chance de les trouver ici : c'est tout neuf ils peuvent y vivre en paix ..."


    Ism eut un bref instant de silence puis tout en ayant l'air de se moquer d'elle avec un sourire forcé elle ajouta :


    "Mais je me mens à moi-même, je sais pertinemment que je ne retrouverai jamais personne d'ailleurs ce n'est pas en ville qu'il faudrait que je cherche mais dans des endroits bien plus reculé loin du regard de tous. Cependant je n'ai pas ton courage d'aller m'enfoncer dans la nature loin de tout. Ou peut-être que j'ai trop peur de devoir admettre définitivement que les miens ne se trouvent réellement nulle part. Alors je reste là où je n'ai aucune chance de les trouver en me disant qu'ils sont quelque part ... vivant. C'est ridicule n'est-ce pas ?"


    Ism baissa les yeux sur le feu entre ses mains qui avaient encore diminué d'intensité. Ses cheveux tombèrent autour de sa tête. Ism savait qu'elle n'était pas capable de garder ce sourire factice plus longtemps sans qu'elle n'ait l'air ridiculement pathétique. Elle ne voulait pas avoir l'air d'être à plaindre. Certes cela lui faisait toujours mal mais elle avait passé le cap d'en pleurer depuis longtemps. Il ne lui restait plus que cette moquerie pour elle-même si idiote qui ne voulait pas abandonner l'idée qu'il pouvait y avoir des survivants au massacre. A chaque fois elle se rattachait à l'idée qu'elle-même était encore vivante ... avant de se rappeler qu'elle ne ressemblait pas à une Elfe Grise et que c'était cela qui lui avait permis pendant toutes ces années de voyager sans être inquiété par quiconque.

    Relevant la tête avec de nouveau le sourire, elle demanda :

    "Et toi qu'est-ce qui t'amènes ici ?"

    Ism ne se serait jamais permis de poser une telle question mais le jeune homme l'avait fait alors c'était peut-être ok pour lui. Au pire rien ne l'empêchait de na pas vouloir répondre comme elle avait failli le faire.

    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 18/09/2010 18:10:27    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    *Chasseuse de fantômes en somme...*

    Au-delà du...enfin, il ne s'agit même pas d'un jeu de mot. Elle chasse, elle poursuit réellement un fantôme. J'avais envie de dire "Toi aussi?" mais je me suis abstenu. Déjà, parce qu'on peut pas vraiment dire que je "chasse" un fantôme, j'ai eu vent d'une organisation criminelle qui aurait commandité la destruction de mon village. Et de plus, elle c'est quelque chose de plus sentimental. Moi, je cherces juste...vengeance. Même si je n'aime pas parler de "vengeance", ça salit ma race d'Elfe.

    Mais Ism a l'air drôlement perdue. Elle parle à la fois de poursuivre et de s'arrêter, elle les sait mort et pourtant les attends... Comment ce genre de quête peut débuter? Comment on peur chercher des morts... Enfin, on parle bien d'Ism là... la rumeur qui voudrait que des gens joue avec les morts n'est ici pas évoqué. Elle dit que c'est ridicule. Non, je ne trouve pas. Je trouve surtout ça triste. Je ne connais pas les détails mais ça peut vouloir dire qu'elle n'a pas encore accepté. Bien sûr je divague, je ne m'y connais pas plus en matière humaine qu'en autre chose. Mais je ne peux m'empêcher d'essayer de comprendre. Cependant, ça a l'air de la faire souffrir de parler ça. "Souffrir" est peut-être un mot un peu fort mais c'est l'idée. Elle est évasive à ce sujet. C'est de la curiosité ou juste une envie de de la réconforter cette envie de continuer sur ce sujet?

    Et puis forcément, ce schéma classique oblige. Je ne sais pas, y a un gars, sûrement un humain encore, à tous les coups, qui a du inventer des lois de conversations. Par exemple, entre deux personnes qui ne se connaissent pas, quand l'un pose une question, l'autre la renvoi. Rien que le nom déjà: "C'est quoi ton nom?" "Et toi?" "Tu aimes quoi? ""Et toi?" "Tu viens d'où?""Et toi?". Mais en plus, le Commun n'a pas d'autre forme que "Et toi?", rien d'autres. Certains essaieront de varier en disant "De quoi il retourne pour toi?" ... Vous vous voyez dire ça à répétition? Moi non plus. Je sais que c'est de la sociabilité, de la courtoisie, mais j'accuse quand même cette formule. Encore ici ça va, ce n'est pas à moi dire "et toi?", j'ai pour ainsi dire horreur de ça.

    Je voulais une occasion d'être sincère... je l'ai eu... Je ne sais pas encore ce que je fais REELLEMENT ici... Donc, on va dire...


    "Oh bah moi, je suis ici comme éclaireur pour mon village: savoir ce qu'il se passe ici, quel est le climat, si on peut éventuellement retirer quelque chose de positif... Enfin, participer à la découverte de ce nouveau monde."

    J'ai du être absolument et totalement...pas convaincant. Je repense ne serais-ce qu'à la scène sur les quais, elle m'a quand même trouvé dormant dans la rue, et je ne suis pas présentable. Tout le monde sait que les Elfes sont précieux, et ne laisserais pas l'un des leurs allait en mission sans le sous. Ism a de plus eu l'honnêteté, même si c'est resté très obscurs comme explication, de me dire ce qu'elle fait là.

    "Pas très convaincant, n'est-il pas? Non, rien de tout ça. En fait, j'ai eu envie de changer d'air. Et le nouveau monde m'avait l'air d'être parfait pour ça."

    Voilà, tout en honnêteté. C'est vrai au fond, on peut résumer ma présence ici par la formule "Changer d'air". La raison est en effet l'"envie"...la raison de cette "envie" ceci dit...reste encore assez douloureuse pour l'expliquer à quelqu'un que je connais même pas depuis une journée.

    Peut-on être honnête avec les autres sans l'être avec sois-même? Je ne change pas d'air. Je fuis.

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 19/09/2010 16:04:26    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    Ism se retint de hausser un sourcil à la première réponse de son interlocuteur : non que ladite réponse soit étonnante et qu'elle surprenne la jeune fille, c'était seulement que le jeune elfe n'avait pas l'air du tout convaincu par ce qu'il disait et c'était pour cela que la jeune fille avait pu difficilement cacher son air sceptique. La jeune demi-humaine était évidemment mécontente que Gin Oldeath lui mente. Évidemment elle n'attendait pas de lui qu'il puisse se montrer plus ou moins sincère comme elle l'avait été mais elle aurait préféré qu'il dise simplement qu'il ne voulait ou ne pouvait pas répondre plutôt que de mentir ainsi. Enfin bon elle ne pouvait trop rien dire ce n'était pas comme si le jeune elfe avait une quelconque obligation envers elle, elle ne pouvait pas se montrer exigeante.

    Ism en était arrivé là de ses réflexions quand le jeune elfe ajouta :


    "Pas très convaincant, n'est-il pas? Non, rien de tout ça. En fait, j'ai eu envie de changer d'air. Et le nouveau monde m'avait l'air d'être parfait pour ça."

    Si cette réponse restait vague comme l'avait été Ism, elle contentait beaucoup plus la jeune fille. La jeune fille commençait à avoir des crampes dans les bras à force de garder le même position.

    "Tu m'excuseras trente secondes ..."

    Alors qu'elle disait cela, la jeune demi-elfe fit disparaitre les flammes entre ses mains et avec un soupir de soulagement entreprit de s'étirer puis, s'asseyant différemment, elle ralluma les flammes entre ses mains.

    "C'est mieux ainsi. En tant que guerrière je suis censée pouvoir soutenir des positions désagréables mais je ne suis pas en train de m'exercer alors pour discuter j'aime autant être à l'aise et pouvoir écouter ce que mo interlocuteur me dit plutôt que de passer mon temps à me demander quand cela va finir pour enfin mettre mon corps au repos, cela ne donne plus aucun sens à la discussion, tu n'es pas d'accord ?"

    En repensant à ce que le jeune homme avait dit sur son envie de changer d'air, la jeune fille se dit que c'était peut-être cela qu'elle devait faire ; prendre son arrivée sur ce nouveau continent comme un nouveau départ, l'occasion de faire table rase ... plus facile à dire qu'à faire car si elle commençait petit à petit à admettre la mort de son clan, son envie de vengeance restait encore profondément ancré dans son coeur. Si la jeune fille parvenait encore à penser à autre choses c'était sûrement qu'elle ne s'était pas encore retrouvé face à un Haut Elfe depuis sans quoi il n'était pas sûre que son esprit n'aurait pas sombré dans ses colères aveugles dont l'on ressort si difficilement ... quand l'on en ressort.

    "Eh bien j''espère pour toi -et pour moi aussi à vrai dire- que ce nouveau continent nous apportera pleins de belles choses !"

    C'était peut-être une phrase toute bête et bien naïve mais Ism espérait vraiment pouvoir enfin trouver dans ce nouveau continent un endroit où elle aurait envie de se poser ; elle commençait à se sentir fatiguer de son voyage sans fin et sans réel but.
    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Gin Oldeath [Inactif]


    Hors ligne

    Inscrit le: 06 Sep 2009
    Messages: 18
    Age: 250ans
    Race: Elfe
    Force: 6
    Dextérité: 12
    Constitution: 8
    Intelligence: 7
    Sagesse: 5
    Charisme: 12
    Point(s): 10

    MessagePosté le: 22/09/2010 20:19:25    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    (HS: Dans ce post, je ferais agir Ism avec sa permission donnée par M.P..)

    *C’est tout noir.*

    Ism avait l’espace d’un instant cesser d’entretenir la flamme : tu m’étonnes, moi j’aurais tenu moins longtemps qu’elle à tenir les bras pour entretenir ce feu. Mais au fond, si elle entretenait cette lumière, c’est pour elle et l’aspect chaleureux que cela offrait. Car moi, enfin, nous, elfes, dans le noir, on a aucun problème à y voir. Je suis nyctalope ! Mis à part l’aspect barbare de ce mot, cela a tout d’un avantage racial. J’ai pu donc voir, et je ne vais aucune dérive, cette magnifique créature qu’est Ism s’étirer.

    *Quel cu !...rieux pantalon. Sûrement du fait maison, ou alors il a un… bref. »

    Elle reprit position assisse et redémarra le feu. L’air de rien, je lui souris. Elle me concéda qu’en sa qualité de guerrière, elle était censée être capable de tenir des positions inconfortables pendant de longues heures. Okay, c’est bon, je ne serais jamais guerrier ! J’ai horreur de ne pas être à mon aise. Vous avez l’impression d’être faible, que la moindre action que vous entreprendrez sera entravée par votre manque d’aise. J’espère qu’un mage ne doit devenir acrobate pour je ne sais quelle raison. Mais Ism avoua aussi qu’ici, elle n’avait pas une position désagréable, justement pour mieux me parler. Touchant. Attentionné. Non c’est vrai, d’habitude, les gens que je croise me parlent en faisant le poirier. Heureusement que mon sarcasme reste dans ma tête, j’espère bien qu’elle prend ses aises pour discuter avec moi, j’en serais vexé s’il était autrement.


    « Oui oui, c’est évident. Plus nous sommes à notre aise, plus nous sommes aptes à partager. J’espère oui, plein de belles choses… »

    *De belles choses…*

    « De belles choses… » Qu’est-ce que ça veut dire ? Enfin, je sais ce que ça veut dire mais comment on peut consciemment aspirer, on peut souhaiter à quelconque forme de « de belles choses »…Les choses arrivent, ça c’est un fait, une fatalité. Et après, quant à leurs aspects, c’est tout à vous de décider. Si je rencontre l’elfe de ma vie, ou bien l’humaine de ma vie, je peux dire que la mort de mon village est devenu « une belle chose » car sans elle, j’y serais encore, à couler des jeux heureux. Bien sûr que je comprends ce qu’elle nous souhaite, moi aussi je lui souhaite de belles choses, à moi aussi. Mais il ne tient qu’à vous de décider si une chose est belle ou pas, même si cette « chose » ne dépende pas de vous. Alors plutôt que de souhaiter simplement ça, je lui dirais plutôt…

    « Faisons surtout les bons choix sur cette terre d’opportunité ! »

    Je crois que la lune commence à être sérieusement avancer dans sa route nocturne. Je ne sais pas pour Ism, mais le sommeil me gagne réellement là. Il serait préférable de nous coucher.

    « Bien, sur ces bonnes paroles, je te propose de faire ce que je faisais avant que tu ne débarques dans ma vie : dormir ! »

    Ism acquiesça et arrêta de produire la flamme. Elle partagea ses tissus, comme elle l’avait proposé sur les quais, lors de notre rencontre. Et voilà, ce n’est pas un coussin mais ça sera toujours mieux que le sol. C’est sûr que je dormirais mieux que dans le froid des quais.

    « Bonne nuit alors. »

    Ca fait bien longtemps que je n’avais pas dormis à côté de quelqu’un, sans arrière pensée, et ça me mettra du baume au cœur de ne pas me lever seul le matin.

    L’impression que j’ai eue en la voyant la premières fois ? Quelqu’un qui a envie de faire ses preuves.

    _________________
    Inactif, ce compte peut être supprimer.
    Revenir en haut
    ICQ Skype
    Ism du clan d'Iss


    Hors ligne

    Inscrit le: 25 Aoû 2010
    Messages: 52
    Age: 163 ans
    Race: demi elfe (humain-El
    Force: 9
    Dextérité: 12
    Constitution: 9
    Intelligence: 8
    Sagesse: 6
    Charisme: 6
    Point(s): 22

    MessagePosté le: 22/09/2010 23:35:20    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath Répondre en citant

    Finalement la fatigue eut raison de l'elfe qui annonça son envie de dormir. Ism lui proposa quelques robes pour se faire un coussin ce qu'il accepta.

    « Bonne nuit alors. »

    Ism souhaita la même chose à l'elfe avant de s'allonger et de sombrer rapidement dans un sommeil réparateur. Malgré inconfort des lieux, la jeune fille dormit comme un bébé. Le lieux calme avait évité à la guerrière de se réveiller dès qu'un bruit suspect se faisait entendre. Aussi quand la jeune fille se réveilla au petit matin c'était fraiche et dispo pour commencer la journée même si elle n'aurait pas craché sur quelques heures de sommeil en plus. Cependant elle ne pouvait se permettre un tel luxe ; avant de se rendre à Tintania, elle devait préalablement acheté des armes or le chemin jusqu'à ce qui serait sûrement son nouveau lieu d'habitation était long, si elle voulait pouvoir repérer les lieux avant la tombée de la nuit, elle devrait partir tôt.

    Un coup d'oeil à celui qu'elle avait rencontré la veille lui apprit qu'il dormait encore. A l'abri donc de tous regards, la jeune demi-elfe entreprit donc de changer sa robe pleine de lacets et autres fanfreluches très féminine contre une robe marron, simple. Une robe plus adaptée au travail de guerrière. Ism laça à ses avants bras des protections de cuir puis enfila ses bottes. Un instant elle hésita à se tresser les cheveux comme toute bonne guerrière l'aurait fait puis elle renonça : avoir les cheveux attachés n'étaient vraiment pas quelque chose qu'elle aimait. Cela fut fait en quelques minutes à peine et Gin Oldeath dormait toujours.

    Prenant une feuille et de quoi écrire au fond de son sac -ouf l'encre ne s'était pas ouverte et renversée sur les habits comme cela lui était déjà arrivé une fois- Ism entreprit d'écrire :


    Citation:
    Ne voulant pas que te réveiller devienne une habitude, je me vois contrainte de te quitter sans autres mots d'adieu que ceux-là tracés sur cette feuille. Je pense que comme beaucoup de monde, tu n'apprécieras pas ce départ "en voleur" mais j'ai beaucoup à faire aujourd'hui et je ne peux me permettre de partir plus tard. Si tu veux juger de combien d'heures de sommeil je t'ai épargné c'est facile ; le soleil vient de se lever, tu n'auras plus qu'à regarder où il en est dans le ciel à ton réveil.


    Ism considéra les robes qui gisaient encore sous la tête de l'elfe. C'était celle qu'elle avait placé sur le dessus de son bagage, c'était celle très féminine et colorée histoire de ne pas attirer l'attention des gardes s'ils avaient jeté un coup d'œil dans son sac ; s'ils y avaient vu des robes de guerrière, il était sûr qu'ils l'auraient fouillée pour trouver une quelconque arme mais son déguisement en parfaite jeune fille innocente avait marché et elle était passée avec sa dague. Ces robes là, Ism ne les portait pas souvent, elle pouvait bien les laisser au jeune elfe. Aussi la demi-humaine ajouta-t-elle sur son papier avant de quitter la pièce :
    Citation:

    Pour ce qui est des robes ne t'inquiètes pas, je les récupérerai un de ces jours ; n'ayant pas encore intégré la guilde des mages, je pense que ce n'est pas demain que tu disparaitras dans la nature pour te faire oublié donc il me suffira de jeter un œil autour de moi quand je passerai à Lesnie histoire de voir si tu es dans le coin.
    Au bientôt donc,

    Ism

    _________________


    Sorts de feu ==> mineur
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: 09/12/2016 01:00:04    Sujet du message: Maison de Gin Oldeath

    Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Iwy, nouveau continent :: Lesnie, quartier Nord :: Les habitations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

    Sauter vers:  


    Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
    Forum optimized for Mozilla Firefox