Se connecter pour vérifier ses messages privésProfil
Livre du Savoir
Livre de l'Histoire

IndexPortailFAQMembresRechercherS’enregistrerConnexion
Navigation
    Port Nord Tintania Ouest Centre Est Alentours Sud Plan
  • Fermer

  • Mélusine

     
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Middle Iwy Zone :: Les Registres d'Iwy :: Fiches Validées
    << Sujet précédent :: Sujet suivant >>  
    Auteur Message
    Mélusine
    Maîtresse de la guilde des Mages
    Maîtresse de la guilde des Mages

    Hors ligne

    Inscrit le: 10 Déc 2006
    Messages: 3 527
    Points d'xp:
    Race: Humaine
    Métier: Maîtresse de Guilde
    Force: 7
    Dextérité: 8
    Constitution: 10
    Intelligence: 21
    Sagesse: 15
    Charisme: 16
    Point(s): 21
    Fiche: URL
    Mémoire: URL

    MessagePosté le: 09/01/2007 00:23:56    Sujet du message: Mélusine Répondre en citant

    Mélusine ouvrit la porte de la petite cabane défraîchie qui s'était vue récemment prendre la fonction de bâtiment de recensement. Il y faisait sombre, et elle dû attendre quelques secondes sur le palier pour que ses yeux s'habituent à la faible luminosité. Elle referma la porte derrière elle et s'approcha de l'employé au visage fermé qui lui parut d'emblée antipathique, d'autant plus qu'il la dévisageait avec des yeux noirs.

    A l'évidence, il ne savait pas à qui il avait à faire.
    Mélusine n'était pas d'humeur à tenter de paraître polie ni a essayer de se mettre à la place de ce pauvre homme. Elle le toisa elle aussi, les bras croisés, et finit par prendre la parole :


    "Je viens pour le recensement."

    C'était une loi nouvelle, qui venait de se mettre en place, et tous les habitants et nouveaux arrivants devaient s'y plier. Même elle. Elle s'en serait bien passé, surtout que son interlocuteur ne lui répondit pas avec le ton le plus aimable qu'il soit.

    "Ben asseyez-vous ! Faut qu'vous remplissiez ce papelar..."

    Et sans autre indication, il lui posa sur la table un parchemin qu'elle déroula. Sans se géner plus qu'autre chose, elle attrapa la plume qu'il n'avait même pas prit la peine de lui tendre et commença à remplir les cases vides...


    Nom : Adanedel
    Prénom : Mélusine
    Race : Humaine
    Age : 28 ans

    Description physique : Grande et svelte, la jeune femme a un corps que l'on devine entrainé, pas forcément pour le combat, mais au moins pour garder une bonne forme physique. Ses longs cheveux descendent en cascade jusque ses hanches quand ils ne sont pas attachés, laissant apparaître quelques touches d'or au milieu d'une couleur de feu. Ses yeux perçants glaceraient le plus excité des nains pour peu qu'elle soit en colère, mais ils prennent quelques fois un éclat doux et calme, bien que la majorité du temps, ils accompagnent l'aspect serein mais décidé que son visage inspire. Elle n'aime cependant pas la légère bosse qui surlève légèrement l'arrête de son nez, souvenir d'un coup ancien et trouve ses doigts beaucoup trop longs et fourchus.

    Description du caractère : Passer son temps dans les livres n'aide pas forcément au bon développement d'un caractère sociale et aimable. De là vient le côté peu exhubérant de Mélusine, qui préfère souvent se taire et réfléchir plutôt que de s'emporter et de foncer tête baissée. Calme et maître d'elle-même, elle semble avoir la capacité de diffuser sa sérénité à toutes les personnes aux alentours. Mais elle n'est pas parvenue à la place qu'elle occupe par sa seule sérénité, et une immense ambition habite également la jeune femme, qui sait parfaitement ce qu'elle veut : être plus forte, encore et toujours. Ce qu'elle veut, Mélusine s'arrange toujours pour l'obtenir, et cela ne vaut pas que pour le pouvoir ; le problème étant que cela tourne parfois au caprice.
    Autant son tempérament calme peut parfois sembler être froid, autant lorsqu'elle se fâche, elle peut vraiment paraître glaciale, et mieux vaut alors ne pas tomber sous son regard qui en figerait plus d'un sur place. Elle sait diriger et mener ses troupes, et surtout, elle sait se faire respecter et se faire aimer des membres de sa Guilde, ce qui lui assure leur dévouement quasiment illimité.

    Histoire personnelle : Mélusine naquit en un jour d'hiver glacial et triste, alors qu'une tempête mélangeant vent, neige et froid faisait rage dehors et malmenait la petite habitation de bois qui avait bien du mal à tenir sur ses quatre murs. Ses cris de nouveau-né se mélèrent aux hurlements du vent qui, au même moment, entra dans la maisonnée par la porte qui venait de céder à sa puissance, et sembla être attiré par ce bébé si chétif et fripé. Un courant d'air froid entoura la mère et l'enfant, faisant tournoyer autour d'eux quelques flocons de neige. Un esprit raisonné aurait tout de suite donné une explication rationnelle sur ce qu'il aurait appelé un simple "courant d'air", mais le père de l'enfant, Adanedel, enchanteur de son état, y vit une manifestation de la magie.
    Il avait secrètement espéré que l'enfant à naître hériterait de ses dons, alors que celle qu'il aimait et qui avait porté le fruit de leur amour durant ces neuf mois n'en possédait pas. C'était une union désaprouvée qui les avait poussé tous les deux, lui Mage plus ou moins talentueux et elle, simple paysanne sans grand avenir, à s'enfuir loin et à vivre maintenant comme ils le pouvaient. Leur passion n'avait pas tardé à engendrer un enfant en qui Adanedel plaçait ses plus grands rêves, ses plus beaux espoirs, la volonté d'en faire quelqu'un de puissant, d'en faire ce qu'il n'avait jamais su être.
    C'est donc de bonne augure qu'il vit cette naissance entourée de mysticisme et il vécut les quelques années suivantes à essayer de découvrir le moindre signe de la magie chez sa fille. Mais rien ne vint... Elle grandissait petit à petit, apprenait à parler, à marcher, bientôt à lire sous le propre enseignement de son père... Mais aucune trace de magie. S'était-il trompé ?
    C'est ce qu'il conclut au bout de quelques années, alors que la fillette ne semblait disposer d'aucun don inné pour la magie comme lui en avait eu. Mais il ne baissa pas les bras pour autant et continua à vouloir pour elle l'avenir qu'il n'avait su se donner. Il la forma donc, dès son plus jeune âge, à la lecture tout d'abord, puis la fournisit en livres et grimoires parlant de cette magie qu'il voulait qu'elle apprenne, assimile, contrôle. Si elle n'était pas Enchanteur, elle deviendrait Mage. Si elle ne possédait pas ce don de naissance pour la magie, elle l'acquèrerait. Ce n'était qu'une question de temps et de volonté.
    Du reste, la petite fille, peu habituée à sortir de chez elle et à avoir des amies, ne sembla pas plus que ça perturbée de devoir se plonger dans les livres du matin au soir, y prenant même un certain plaisir. Sa mère s'en inquiétait, haussant le ton de plus en plus contre son mari et son inconséquence, lui reprochant de ne pas laisser vivre Mélusine comme il se devait d'élever une enfant de son âge. Mais pour finir, c'est Mélusine elle-même qui ne voulu plus décrocher des livres, en sachant trop et pas assez pour le faire.
    Elle apprit ses premières formules, elle sut lancer ses premiers sorts... Son père était fou de joie, sa mère toujours plus inquiète face à une spirale infernale qu'elle ne savait comment rompre.
    Et puis vint un hiver de grand froid, comme 15 ans auparavant à la naissance de Mélusine... Le grand froid accompagnait une grande famine, qui dévasta la région et fit de nombreuses victimes... Dont la mère de Mélusine, qui mourut de faiblesse, de fatigue et d'épuisement, mais en serrant sa fille elle même affaiblie dans ses bras. Cette mort qui marqua la fillette fut le tournant dans sa vie, et provoqua un grand déclic en elle.

    Ivre de chagrin, de tristesse et de peine face à la mort et la disparition d'un des deux seuls êtres qui constituait son existence, Mélusine développa une colère sourde qui grondait en elle et menaçait d'exploser. Elle ne savait que faire pour l'expulser sans provoquer un désastre, car, elle le savait, ce qui buillait en elle n'était pas commun. Une procession d'hommes eut le malheur de vouloir entrer dans la maison pour emmener le corps de sa mère dans les fosses communes et ce malgré les protestations de Mélusine. Ils en eurent pour leur frais. Sa colère ayant enfin trouvé une cible, Mélusine se déchaina sur les pauvres hères et les envoya virevolter à quelques mêtres de là, sous les yeux ébahis de son père qui remettait tout en question : la jeune fille n'avait pas utilisé de sort comme il le fallait pour un Mage... La magie était venue d'elle... Elle était donc bien Enchanteur...

    Une fois l'épouse et mère enterrée dignement par leurs propres soins, Mélusine et son père prirent la route. Adanedel avait réfléchit et décidé : il emmenait sa fille au quartier général de la Guilde des Mages afin qu'elle y soit formée par des personnes plus compétentes que lui.
    De son père, Mélusine avait retenu l'ambition dévorante et la soif d'apprendre grâce aux livres. De plus, ses facultés nouvellement découvertes l'intéressaient et l'intriguaient et elle voulu très vite apprendre à les maîtriser et surtout, les amplifier...
    Rapidement, elle monta les échelons de la hiérarchie, croisant au cours de ses voyages des personnages des trois autres Guildes qui devaient se retrouver sur sa route un peu plus tard, sans qu'elle s'en doute. Et c'est tout naturellement et sans surprise qu'elle fut choisie et chargée d'occuper le poste de Maître de Guilde alors qu'un nouveau continent fut découvert. Le grand frisson de l'aventure et de l'inconnu n'avait jamais été trop pour elle, mais en embarquant pour cette nouvelle terre où tout restait encore à découvrir, il lui fut bien obligé d'admettre qu'elle était impatiente de voir ce qui l'attendait...

    Signes distinctifs spéciaux : un grand tatouage marque la peau de Mélusine dans son dos, partant des homoplates et redescendant vers le bas du dos en suivant sa colonne vertébrale. Fait de motifs végétaux et de signes mystérieux et étranges, ce tatouage n'est sûrement pas banal... Vous pouvez toujours essayer de demander à Mélusine sa signification, qui sait ? Peut-être vous la confiera-t-elle ?
    Revenir en haut
    Publicité






    MessagePosté le: 09/01/2007 00:23:56    Sujet du message: Publicité

    PublicitéSupprimer les publicités ?
    Revenir en haut
      Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum :: Middle Iwy Zone :: Les Registres d'Iwy :: Fiches Validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Page 1 sur 1

    Sauter vers:  


    Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Powered by phpBB © 2001 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com
    Forum optimized for Mozilla Firefox